© DR
© DR

Frac des Pays de la Loire

Créé en 1982, le Frac des Pays de la Loire est novateur à plus d’un égard : il accueille dès 1984 des artistes en résidence dans le cadre des Ateliers Internationaux. De plus le Frac dispose d’un atelier de restauration destiné à devenir un véritable centre de ressources en matière de conservation préventive. Une documentation riche de 13 000 ouvrages et d’un fonds de livres d’artistes, permet un travail avec les publics.

En 2000, annonçant les Frac de deuxième génération, il est le premier à être doté d’un bâtiment spécifiquement conçu pour ses missions à Carquefou dans l’agglomération nantaise. L’architecture dont la conception a été confiée à Jean-Claude Pondevie, offre un volume pur à l’élégante simplicité.

Vue de l'exposition
Vue de l’exposition « Josephine Meckseper » au Frac des Pays de la Loire – Crédit photo : Fanny Trichet

L’ensemble de la collection constituée depuis près de quarante ans reflète la diversité de la création contemporaine et regroupe des pratiques aussi diverses que la peinture, la photographie, la sculpture, le dessin, la vidéo, la performance, l’installation. La collection s’oriente aujourd’hui autour de différents axes qui se sont affirmés au fil des ans. Ainsi le Frac a porté une attention toute particulière aux artistes questionnant les relations entre l’œuvre et son contexte (politique, social…), l’œuvre et son environnement (patrimonial, architectural, naturel…), la modernité et les liens entre art, architecture et design, mais également l’autobiographie, la performance et l’intérêt porté au corps.

Un Frac multisite

Nouvelle antenne du Frac des Pays de la loire à Nantes - Crédit : Air Studio
Nouvelle antenne du Frac des Pays de la loire à Nantes – Crédit : Air Studio

Le Frac des Pays de la Loire développe un projet multisite avec l’ouverture d’un nouveau lieu d’exposition sur l’île de Nantes prévue pour mi-avril 2021.
Le Frac souhaite y consolider un réseau plus étroit avec les artistes et constituer pour eux un tremplin. Dans ce nouveau site sera proposé un programme artistique et culturel prospectif ouvert à des artistes émergents et à des créateurs de renommée internationale. De ce fait il représentera un lieu idéal accomplissant pleinement ses missions de démocratisation de l’art en sensibilisant un large public.

Portrait de Laurence Gateau - directrice du Frac des Pays de la Loire © DR
Portrait de Laurence Gateau – directrice du Frac des Pays de la Loire © DR

Des productions pour la collection

Le Frac des Pays de la Loire représente non seulement une collection mais aussi un lieu où l’art s’élabore, se vit au présent, où des œuvres naissent. Le travail avec les artistes est un choix essentiel du Frac des Pays de La Loire. C’est une histoire qui s’écrit depuis 1984 avec la création des Ateliers Internationaux. Tel est le pari du Frac des Pays de La Loire, constituer pour partie une collection en adossant sa politique d’acquisition sur la production des artistes dans le cadre de ces résidences internationales.

La collection du Frac s’est constituée à partir d’une politique d’acquisition ouverte, sans limite de supports ni de thèmes. L’attention toute particulière portée aux artistes, au travail en collaboration avec eux depuis presque 40 ans constitue un axe cardinal qui s’inscrit pour 20% dans le fonds d’œuvres. Aussi leurs créations sur les différents sites où ils ont bénéficié d’un accueil en résidence sont inspirées par ces lieux forts: l’Abbaye royale de Fontevraud, Le parc et la Villa néo-classique de La Garenne Lemot à Clisson, la situation portuaire des Ateliers du Grand Café à Saint-Nazaire, puis en 2000 le site du Frac à Carquefou inscrit dans une cité nouvelle. La situation de l’antenne du Frac face à la Loire, le passé historique de Nantes, sont aussi des sources d’inspiration !

La production des artistes dans des contextes spécifiques, avec des équipes, les échanges générés entre artistes, pour les uns vivant ici et les autres venant d’horizons divers devient un enjeu stimulant. C’est ce que je me suis attachée à défendre dans les centres d’art contemporain dont on m’a confié la direction, d’abord au Creux de l’Enfer puis à la Villa Arson, mais avec toujours le petit regret de ne pas pouvoir conserver les œuvres. Par contre ici au Frac, prolonger par une acquisition la collaboration avec les artistes au-delà de leur résidence et de leur exposition, prend une tout autre dimension ; c’est l’écriture d’un lieu qui, par le biais de leurs créations, se dessine au fil du temps.

— Laurence Gateau, directrice du Frac des Pays de la Loire

Après un DEA en histoire de l’art à la Sorbonne, Laurence Gateau prend la direction en 1989 du Centre d’art contemporain Le Creux de l’enfer à Thiers pour lequel elle met en œuvre un programme prospectif de productions et d’expositions. En 1996, elle est commissaire pour la France à la Biennale de Sao Paulo. Elle prend en 2000 la direction du Centre national d’art contemporain de la Villa Arson à Nice. Depuis 2005, elle dirige le Fonds régional d’art contemporain des Pays de la Loire.

En 2012 elle est commissaire de Women at work, sélection d’une quarantaine d’œuvres du Frac au Festival Caochangdi Photospring and Art Beijing, Chine. En 2016 et 2017, elle assure le commissariat avec Anne-Claire Duprat pour Platform de l’exposition itinérante en Asie What is not visible is not invisible, sélection d’œuvres des collections des 23 Frac au National Museum of Singapore, au SongEun Artspace, Séoul et au BACC Bangkok.

exposition hors les murs - itinérantes

Y es tu ?

Laura Orlhiac, Sans titre, 2020 acrylique sur papier 65 x 65 cm (détail) / Irma Kalt, De Marbre, 2013 - 2020 collages - adhésifs, encre 70 x 70 cm (détail)
Laura Orlhiac, Sans titre, 2020 acrylique sur papier 65 x 65 cm (détail) / Irma Kalt, De Marbre, 2013 - 2020 collages - adhésifs, encre 70 x 70 cm (détail)
27.01
07.04
2021

Cette exposition présente la pratique de deux artistes et inaugure la Galerie 29, nouvel espace dans le cœur de ville. Laura Orlhiac et Irma Kalt sont toutes deux diplômées de l’école supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole, et partagent le même atelier. Pensée comme une promenade, l'exposition se poursuit dans trois vitrines de la rue de Couéré. Vibrantes, mouvantes, lumineuses, les formes se cherchent, se répondent et se rencontrent.

Laura Orlhiac et Irma Kalt ont également menés, chacune, des ateliers avec les écoles du territoire, de novembre 2020 à janvier 2021, dans le cadre des parcours d’éducation artistique et culturelle en arts plastiques autour de la thématique « traces et ombres ». Projet organisé par la Communauté de Communes de Chateaubriant - Derval en partenariat avec le Frac des Pays de la Loire, et avec le soutien de l’Etat-DRAC.

Acquisition récente

Acquisition récente

A.K.Burns, Left leaning

A.K.Burns,
Left leaning, 2019.
Aluminium thermolaqué, K-way peint, corde, 187 x 55,5 x 20 cm.
Achat à la galerie Galerie Michel Rein, Paris
Collection Frac des Pays de la Loire. © Droits réservés

Left leaning, 2019. Aluminium thermolaqué, K-way peint, corde, 187 x 55,5 x 20 cm. Achat à la galerie Galerie Michel Rein, Paris Collection Frac des Pays de la Loire. © Droits réservés
Left leaning, 2019. Aluminium thermolaqué, K-way peint, corde, 187 x 55,5 x 20 cm. Achat à la galerie Galerie Michel Rein, Paris Collection Frac des Pays de la Loire. © Droits réservés

La pratique interdisciplinaire d’A.K. Burns explore le corps comme un domaine litigieux où les forces sociales, politiques et matérielles entrent en conflit. S’engageant profondément dans les questions de matérialité et de (re)production,Burns examine comment le « déploiement du pouvoir » est lié au corps, ses fonctions, ses processus physiologiques, ses sensations et ses plaisirs. Pour Burns, le corps n’est pas un objet avec des limites et des propriétés inhérentes, mais il est multiforme et poreux, perméable et pénétré par son environnement.

Ces enquêtes prennent la forme de vidéos, de sculptures, d’écrits, de sons, de dessins et de collages visuellement séduisants et socialement critiques. L'artiste utilise ces différents supports pour interroger les constructions socio-politiques qui donnent forme et sens aux notions contemporaines du corps.

L'œuvre emblématique de son parcours reste Community Action Center, une œuvre vidéo élaborée en collaboration avec A.L. Steiner. Ce projet était conçu comme une archive d'une communauté intergénérationnelle construite sur la collaboration, l'amitié, le sexe et l'art. L'œuvre repensait la façon dont le sexe et la sexualité sont imaginés et représentés pour les corps marginalisés en particulier les femmes, les homosexuels et les transsexuels.

Les œuvres d'A.K. Burns remettent ainsi en question des hypothèses de longue date sur les ordres sociaux, rassemblant des images et des objets familiers pour se demander comment la valeur est attribuée aux ressources, comment les corps marginalisés naviguent dans une réalité sociale tendue et comment différentes formes de matière deviennent importantes.


The event between et Left Leaning font parties d'une série d’œuvres constituées de moustiquaires de fenêtre laquées dans différents et mauvais états. Elles ne remplissent plus leur fonction de filtre environnemental. Perforés, les écrans remettent en cause la frontière imaginaire entre les sphères sauvage et domestique.

A.K. Burns a exposé à la Julia Stoschek Collection (Düsseldorf/Berlin), New Museum(New York), Tate Modern (Londres), MOMA - Museum of Modern Art (New York), Sculpture Center (New York), Whitney Museum of American Art (New York), MET - The Metropolitan Museum of Art (New York. Ses œuvres font partie de collections prestigieuses telles que Guggenheim Museum (New York), International Center of Photography (New York)

Comité technique d'achat

Claude Closky
Artiste, enseignant aux Beaux-Arts de Paris
Dorothée Dupuis
Commissaire d'exposition indépendante, éditrice des revues Pétunia et Terremot
Laurence Gateau
Directrice du Frac des Pays de la Loire
Zoë Gray
Commissaire en chef au Wiels, Centre d'art contemporain Bruxelles. Directrice artistique de la Biennale de Rennes en 2014
Christine Macel
Commissaire en chef au Musée national d'art moderne-Centre Pompidou, Paris. Commissaire d'exposition de la 57ème Biennale de Venise en 2017

Administration

Henri Griffon
Président du Frac
Laurence Gateau
Directrice du Frac

À télécharger

En savoir plus

Contact

Frac des Pays de la Loire
24 bis Boulevard Ampère, La Fleuriaye
44470 Carquefou

contact@fracpdl.com
T(+33) 02 28 01 50 00

Heures d'ouverture

CARQUEFOU
Mer
14H-18H
jeu
14H-18H
ven
14H-18H
dim
14H-18H
Restez informé des actualités de Platform