Lois Weinberger, vue de l’exposition L’envers du paysage, Frac Franche-Comté, 2018 © Lois Weinberger / photo Blaise Adilon
Lois Weinberger, vue de l’exposition L’envers du paysage, Frac Franche-Comté, 2018 © Lois Weinberger / photo Blaise Adilon

Histoire d'un patrimoine contemporain

Diversité et singularité des collections

Zanele Muholi, Bester VI, Newington, London, 2017. Collection Frac Aquitaine © Zanele Muholi
Zanele Muholi, Bester VI, Newington, London, 2017. Collection Frac Aquitaine © Zanele Muholi

Les 35 000 œuvres acquises par les vingt-trois Frac participent d’une approche ambitieuse et sélective des propositions artistiques les plus novatrices, produites essentiellement depuis les années soixante par des artistes des cinq continents.

Au sein de ces vingt-trois entités, autant d’orientations et de regards distincts sur l’art actuel s’expriment au travers des politiques d’acquisition définies par chaque directeur dans le cadre du projet artistique et culturel qu’il porte. Pour l’accompagner dans la définition de cette politique et le choix des œuvres, il s’entoure d’un comité technique d’acquisition dont les membres bénévoles français ou étrangers sont critiques d’art, conservateurs de musées, directeurs de centres d’art, commissaires d’expositions, artistes, personnalités ou collectionneurs privés.

Attentives aux créations artistiques émergentes, les collections présentent des dominantes et des singularités plus ou moins fortes, structurant des ensembles constitués de 500 à 4 000 œuvres : peintures, sculptures, dessins, photographies, vidéos, installations, maquettes d’architecture…

Les auteurs en sont pour moitié des artistes français et 33% des femmes.

L’achat d’œuvres aux artistes et aux galeries est le mode principal d’enrichissement des collections. Celles-ci sont rendues possibles par les dotations annuelles allouées par l’État et les Régions, complétées parfois par celles d’autres collectivités territoriales ou de mécènes.

De nombreux Frac recourent également à la commande ou à la production d’œuvres, notamment à l’occasion d’expositions personnelles ou collectives, de résidences, ou par l’implication d’un artiste dans un projet de diffusion, d’édition ou de médiation. Les artistes ou de généreux collectionneurs contribuent aussi par des dons à l’enrichissement des collections.

C’est ainsi que chaque Région française dispose d’une ou plusieurs collections d’art contemporain remarquables, qui contribuent à son rayonnement national et international grâce à l’organisation d’expositions et aux prêts qui sont accordés à de nombreuses institutions françaises ou étrangères.

Édouard Boubat, Simon Hantaï, 1981. Collection du Frac Bretagne © Edouard BOUBAT / GAMMA-RAPHO
Édouard Boubat, Simon Hantaï, 1981. Collection du Frac Bretagne © Edouard BOUBAT / GAMMA-RAPHO
Simon Hantaï,
Simon Hantaï, « Tabula » bleu, 1981. Collection du Frac Auvergne © DR

Videomuseum, partenaire de la gestion des collections

Depuis leur création, les vingt-trois Frac développent un important travail de gestion et de documentation, notamment informatique, de leurs collections.
Un outil de gestion et de consultation conçu par l’association Vidéomuseum (Paris) regroupe toutes les œuvres acquises depuis leur création par les collections publiques françaises (dont les Frac) et rend accessible le fruit du minutieux travail de documentation et de catalogage dont elles font l’objet.

Quel types d’œuvres dans les collections des Frac ?

Répartition des œuvres par type pour l’ensemble des Frac

7157
photographies
4977
dessins
4237
peintures
2700
œuvres en trois dimensions
2459
sculptures
1453
nouveaux médias
1221
publications, livres, reliures
1118
estampes
714
œuvres de design graphique
Les réserves du Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille © Frac Provence-Alpes-Côte-d'Azur
Les réserves du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marseille © Frac Provence-Alpes-Côte-d’Azur
Restez informé des actualités de Platform