© DR
© DR

Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur

Implanté à la Joliette, aux portes d’Euroméditerranée à Marseille, le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur est devenu un lieu emblématique de ce que nous appelons aujourd’hui un Frac « nouvelle génération » depuis l’inauguration en 2013 du bâtiment qui l’accueille, conçu par l’architecte japonais Kengo Kuma.

Rodolphe Huguet, Bon vent, 2018. Photo Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur / Laurent Lecat
Rodolphe Huguet, Bon vent, 2018. Photo Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur / Laurent Lecat

Penser « ce qui advient »

Riche d’une collection de plus de 1000 œuvres et représentant plus de 540 artistes, le Frac occupe aujourd’hui un territoire régional, national et international, et développe de nouveaux modes de diffusion pour sa collection à travers un réseau de partenaires. Véritable laboratoire d’expérimentation artistique, sa programmation s’inscrit dans un questionnement de notre société tout en permettant l’accès à l’art contemporain au sein des six départements de la région.

Le projet artistique et culturel du Frac affirme son engagement auprès de l’émergence et des tentatives, artistiques comme intellectuelles, de penser « ce qui advient » aujourd’hui dans notre société. Il s’agit, à travers une programmation artistique renouvelée, de rapporter et raconter l’imbrication étroite qui existe entre création et société, d’éclairer les mutations esthétiques, culturelles, sociétales en cours.

Portrait de Muriel Enjalran. Crédit photo Marie José Burki.
Portrait de Muriel Enjalran. Crédit photo Marie José Burki.

Muriel Enjalran, nouvelle directrice du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur

Titulaire d’une maîtrise d’histoire intitulée « Marseille, Commerce et échanges dans l’art du XVIIIe » et d’un DESS en art contemporain rédigé sous la direction de Serge Lemoine, Muriel Enjalran a été critique d’art et commissaire d’exposition indépendante, notamment commissaire associée de la première édition de la Biennale de Belleville et pour la Biennale internationale de Marrakech. Ses recherches abordent l’engagement des artistes dans l’espace public, en explorant notamment l’activisme artistique dans le champ de l’Histoire et les possibilités de la sociologie visuelle.

Elle a été secrétaire générale et coordinatrice des projets de d.c.a., l’association française de développement des centres d’art entre 2006 et 2015. Directrice du CRP / Centre régional de la photographie Hauts-de-France à Douchy-les-Mines depuis 2015, l’un des premiers centres d’art en France à recevoir le label « centre d’art contemporain d’intérêt national », Muriel Enjalran est depuis 2012, collaboratrice de l’Independent Curators International à New York. Elle est également membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art (AICA) et membre de la commission d’acquisition et de commande du Centre national des arts plastiques. En 2015 elle est lauréate de la résidence curatoriale de l’Hyde Park Art Center à Chicago. Elle rejoint, en 2020, le comité d’experts pour l’organisation du programme culturel des Jeux Olympiques Paris 2024.

exposition dans les murs

Nicolas Floc'h. Paysages Productifs

Nicolas Floc’h, Paysages productifs, Invisible 6m, Anse de l’arène, Cassis. 2018. .© ADAGP, Paris, 2019
Nicolas Floc’h, Paysages productifs, Invisible 6m, Anse de l’arène, Cassis. 2018. .© ADAGP, Paris, 2019
25.09
25.04
2021

Les œuvres de Nicolas Floc’h présentes dans la collection du Frac ont régulièrement été prêtées et exposées depuis leur acquisition en 2013. Le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur et Nicolas Floc’h ont poursuivi leur collaboration depuis la résidence de l’artiste à Cassis en 2018, autour de son travail sur le milieu sous-marin.

Avec les écritures productives, les structures productives et les paysages productifs, Nicolas Floc’h construit une recherche liée à la représentation des milieux, leur exploitation et leur transformation qu’ils soient terrestres ou marins, atmosphériques ou polaires. Les interactions entre les écosystèmes, depuis la « machine océan », permettent d’aborder les questions d’habitat, de paysages, de biodiversité, de climat, de productivité, et s’articulent autour de notions simples : habiter, se nourrir, échanger.

À partir de l’exploration des différentes façades maritimes du littoral français, dans leur partie immergée, il révèle les paysages et les met en perspective de manière globale dans différents projets. Initium Maris (2018-2021) permet d’approcher les paysages sous-marins et leur transformation à l’ouest entre Saint-Malo et Saint-Nazaire ainsi qu’au Japon. Couleur de l’eau (2016-2021) nous immerge dans l’océan, l’histoire de l’art et le vivant depuis la Côte-Nord vers plusieurs océans. Au sud, Invisible (2018-2020) nous plonge dans un environnement périurbain en Méditerranée.

L’exposition propose une autre vision du milieu sous-marin. Les images, en lumière naturelle, souvent en noir et blanc, montrent la mer telle qu’elle s’offre au regard et nous immergent dans ses profondeurs jusqu’à l’abstraction. Véritable manifeste photographique révélant l’importance d’explorer le milieu sous-marin d’un point de vue artistique, le travail de Nicolas Floc’h propose une représentation inédite générant de nouveaux imaginaires.

Dans le cadre de Manifesta 13 Les Parallèles du Sud. Manifesta 13 Les Parallèles du Sud reçoit le soutien de la Région Sud.

— Pascal Neveux
Acquisition récente

Acquisition récente

Wilfrid Almendra, 
Martyr

Wilfrid Almendra, 
Martyr,
 2020.
 Bois, acier, plaque ondulé polyester, téflon, silicone, ficelle, cuir, sangle, verre, mousse expansive, acier galvanisé, aluminium, cuivre, peinture et néon.
172 x 350 x 25 cm.
Achat à l'artiste
Collection Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Photo : Aurélien Mole. © Adagp, Paris

Wilfrid Almendra, 
Martyr,
 2020.
 Bois, acier, plaque ondulé polyester, téflon, silicone, ficelle, cuir, sangle, verre, mousse expansive, acier galvanisé, aluminium, cuivre, peinture et néon.
172 x 350 x 25 cm. Achat à l'artiste
Collection Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur. Photo : Aurélien Mole. © Adagp, Paris
Wilfrid Almendra, 
Martyr,
 2020.
 Bois, acier, plaque ondulé polyester, téflon, silicone, ficelle, cuir, sangle, verre, mousse expansive, acier galvanisé, aluminium, cuivre, peinture et néon.
172 x 350 x 25 cm. Achat à l'artiste
Collection Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur. Photo : Aurélien Mole. © Adagp, Paris

Comité technique d'achat

Hélène Audiffren
Conseillère pour les arts plastiques, DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur
Muriel Enjalran
Directrice du Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur
Fabienne Grasser-Fulcheri
Directrice de l’Espace de l’Art concret à Mouans Sartoux
Isabelle Lemaître
Collectionneuse
Bertrand Le Bars
Chargé de mission pour les arts visuels, région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Guillaume Monsaingeon
Professeur de philosophie à Marseille et commissaire d’expositions
Sam Stourdzé
Directeur de la Villa Médicis à Rome

Administration

Richard Galy
Président
Muriel Enjalran
Directrice

À télécharger

En savoir plus

Contact

Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur
20 boulevard de Dunkerque
13002 Marseille

contact@fracpaca.org
T. +33 (0)4 91 91 27 55

Heures d'ouverture

LUN
FERMÉ
MAR
FERMÉ
MER
12H-19H
JEU
12H-19H
VEN
12H-19H
SAM
12H-19H
DIM
14H-18H
Restez informé des actualités de Platform