© DR
© DR

Frac Auvergne

La collection du FRAC Auvergne, aujourd’hui riche de près de 1000 œuvres, est clairement identifiée au niveau national pour son identité picturale et la singularité de ses choix, comme le démontrent des acquisitions significatives faites ces dernières années : David Claerbout, Ed Paschke, Miryam Haddad, David Lynch, Ron Gorchov, Frank Stella, Caroline Achaintre, Clément Cogitore, Agnès Geoffray, Gregory Crewdson…

Chaque année, le FRAC Auvergne conçoit 4 expositions dans ses murs et 20 expositions déployées sur l’ensemble du territoire régional, tant dans les établissements scolaires que dans le cadre de partenariats pérennes avec des institutions telles que le musée Crozatier au Puy-en-Velay, la Halle aux Bleds à St-Flour, le musée d’art et d’archéologie d’Aurillac… En 2019, les projets du FRAC Auvergne ont réuni 138 000 visiteurs, dont près de 25 000 scolaires de la maternelle aux études supérieures, qui profitent chaque année de visites guidées, d’ateliers de pratique artistique, de conférences d’initiation à l’art contemporain…

Afin de faciliter l’accès de ses expositions au plus grand nombre, le FRAC Auvergne a fait le choix d’une politique de gratuité (entrée d’exposition, visites guidées) et de vente à prix coûtant de ses catalogues d’exposition, rendue possible grâce au soutien de ses partenaires institutionnels et d’un club de mécènes réunissant une quinzaine d’entreprises auvergnates dont la Fondation d’Entreprise Michelin et les Laboratoires Théa, grands mécènes du FRAC Auvergne.

Vue extérieure du projet de la Halle aux blés réaménagée pour accueillir le FRAC Auvergne. Crédit photo : ATL / Ateliers Lion
Vue extérieure du projet de la Halle aux blés réaménagée pour accueillir le FRAC Auvergne. Crédit photo : ATL / Ateliers Lion
Jean-Charles Vergne, directeur du FRAC Auvergne. Crédit photo : Ludovic Combe
Jean-Charles Vergne, directeur du FRAC Auvergne. Crédit photo : Ludovic Combe

Notre installation à la Halle aux Blés en 2022 constitue un nouveau jalon dans notre histoire

Le FRAC Auvergne s’est doté, dès sa création en 1985, d’une identité clairement définie autour de la peinture. À partir de 2004, j’ai souhaité élargir cette identité à deux nouveaux axes. Le premier concerne la question du rapport de l’art à l’Histoire, le second s’intéresse aux questions afférentes au statut de l’image et notamment les liens existants entre l’histoire de la peinture et celles de la photographie et du cinéma.

L’histoire du FRAC Auvergne a été marquée par des rencontres avec de nombreux artistes qui ont contribué à mettre en œuvre une programmation exigeante : Luc Tuymans (2003), Shirley Jaffe (2008), Katarina Grosse (2007-2008), David Lynch (2012), Gregory Crewdson (2017), Marc Bauer (2014), David Claerbout (2015), Agnès Geoffray (2020)… et par l’accueil d’un public toujours plus nombreux et fidèle.

Notre prochaine installation à la Halle aux Blés, bâtiment emblématique de la ville de Clermont-Ferrand, en 2022 constitue un nouveau jalon dans notre histoire. Ce bâtiment de 2800 m² composé de vastes salles d’expositions, de deux grands ateliers pédagogiques, de réserves in situ et d’un café-restaurant nous permettra de proposer une offre culturelle enrichie.

— Jean-Charles Vergne, Directeur du Frac Auvergne

Jean-Charles Vergne est directeur du FRAC Auvergne depuis 1996, chargé de la collection du FRAC Auvergne et de la programmation. Il est membre de l’AICA. Commissaire d’expositions et auteur, il a, entre autres, organisé des expositions monographiques et publié des livres consacrés à Luc Tuymans, Albert Oehlen, Richard Tuttle, Raoul de Keyser, David Lynch, Katharina Grosse, Agnès Geoffray, Denis Laget, David Claerbout, Gregory Crewdson, Shirley Jaffe, Mireille Blanc, Marina Rheingantz, Miryam Haddad… Il a été membre de la commission d’acquisitions du Cnap de 2008 à 2011. En 2018, il a été le rapporteur de Clément Cogitore pour le Prix Marcel Duchamp qui lui a été attribué.

exposition dans les murs

Charles Pollock

6 Rue du Terrail 63000 Clermont-Ferrand

Oeuvres de Charles Pollock
Oeuvres de Charles Pollock
20.05.22
18.09.22

Après l’acquisition, en 2021, d’une importante peinture et d’un collage pour sa collection, le FRAC Auvergne consacre à Charles Pollock (1902-1988) une exposition rétrospective destinée à faire découvrir ce peintre majeur encore trop méconnu en France, et dont l’œuvre aura sans doute été éclipsée par la volontaire mise en retrait du peintre au profit de son frère cadet Jackson.
Charles Pollock, frère aîné de Jackson Pollock, a passé les dix-sept dernières années de sa vie à Paris où ses peintures, collages et dessins sont désormais conservés par sa fille Francesca. D’une sensibilité exceptionnelle conjointement héritée des peintres primitifs italiens et des apports de Josef Albers sur la couleur, la peinture de Charles Pollock est aujourd’hui redécouverte et regardée par les peintres de toutes générations.
Il n’est pas rare de lire, dans les textes consacrés aux peintres habités par le sentiment particulier de la couleur, qu’ils sont des « coloristes », voire de « grands coloristes ». Charles Pollock est indéniablement un grand coloriste, d’autant plus subtil que ses couleurs ne se livrent pas de manière spectaculaire mais dans de subtiles compositions ou d’infimes variations qui parfois ruissellent à peine d’un motif à l’autre, dans une éclosion poétique telle qu’il suffit d’un regard un tant soit peu attentif pour comprendre que cette peinture n’a rien d’aride, bien au contraire.
Cette qualité de coloriste – sans doute l’une des plus nobles pour un peintre – n’était pourtant pas donnée en soi dans son parcours. Il faut en effet souligner la manière tardive dont la couleur est advenue dans son œuvre, lentement et logiquement, au fil des décennies. Il est parvenu, en plus de cinquante ans de peinture et en partant d’une pratique initiale de graphiste, de typographe et de peintre réaliste, à faire de la couleur son territoire d’excellence. Cette mutation, liée au passage de sa peinture vers une forme d’abstraction, lui aura permis d’offrir aux spectateurs de ses œuvres une rencontre singulière avec la couleur, en marge des écoles et des dogmes.

Jean-Charles Vergne
Directeur du FRAC Auvergne
Commissaire de l’exposition

— JEAN-CHARLES VERGNE
Acquisition récente
Publication récente

Acquisition récente

Les Captives (femme fleur)

Geoffray Agnès, Les Captives (femme fleur), 2020. Photographie anonyme, verre soufflé, 15 x 22 x 8 cm. Achat à la Galerie Maubert, Paris

frac-auvergne_geoffray-1
frac-auvergne_geoffray-1

"L’œuvre d’Agnès Geoffray s’est, dès le commencement, appuyée sur une réflexion portant sur le statut de l’image photographique, sur la manière dont les images nous parviennent (ou ne nous parviennent pas), sur leur potentiel fictionnel, sur leurs puissances conjointes de vérité et de falsification. Sa pensée s’est constituée autour du statut de témoin accordé aux images, qu’il s’agisse de documents à valeur historique ou d’images vernaculaires issues d’archives. (...) La série "Les Captives" a été conçue et montrée pour la première fois à l’occasion de l’exposition monographique que le FRAC Auvergne a consacré à Agnès Geoffray de janvier à septembre 2020 – avec une interruption de plusieurs semaines durant la pandémie de COVID-19 durant lesquelles l’exposition est demeurée fermée et où, comble pour cette artiste travaillant sur le devenir des images, ses œuvres sont restées accrochées sur les cimaises du FRAC, sans spectateur, à l’état latent. C’est d’une certaine manière l’un des thèmes de la série des Captives, constituée d’images définitivement encapsulées, hermétiquement emprisonnées à l’intérieur de boîtes de verres qui, à l’instant même où elles ont été scellées, ont vu s’interrompre définitivement leur circulation. Ces photographies anciennes, chinées par l’artiste, proviennent d’archives familiales, sont pour certaines de véritables documents historiques chargés de nostalgie ou de violence (une violence partiellement édulcorée et masquée par le choix de verres fumés plus ou moins sombre)". Texte de Jean-Charles Vergne.

Publication récente

Marc Bauer - White Violence

Textes de Nathan Réra et Raphael Gygax
Français/Anglais, format 30 x 24 cm, 192 pages
Prix : 19 € TTC

Catalogue de l'exposition Marc Bauer - FRAC Auvergne
Catalogue de l'exposition Marc Bauer - FRAC Auvergne

Comité technique d'achat

Pascal Beausse
Conservateur des collections photographiques du Cnap
Gilgian Gelzer
Artiste
Christophe Mélard
Collectionneur
Jean-Charles Vergne
Directeur du FRAC Auvergne
Aurélie Voltz
Directrice du Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole

Administration

Henri Chibret
Président du Frac
Jean-Charles Vergne
Directeur du Frac

Contact

Frac Auvergne
6 rue du Terrail
63 000 Clermont-Ferrand

contact@fracauvergne.com
T + 33 (0)4 73 90 50 00

Heures d'ouverture

LUN
FERMÉ
MAR
14H-18H
MER
14H-18H
JEU
14H-18H
VEN
14H-18H
SAM
14H-18H
DIM
15H-18H
Restez informé des actualités de Platform