© DR
© DR

FRAC Poitou-Charentes

Le FRAC Poitou-Charentes est structuré sur deux sites au service de ses missions de collection, de diffusion et de médiation de l’art contemporain. À Angoulême, un bâtiment conçu à cette fin par Jean-Marie Mandon offre depuis 2008 ses espaces aux expositions temporaires, au centre de documentation et à l’administration. À Linazay, entre Angoulême et Poitiers, les œuvres de la collection sont conservées depuis 2009 dans des réserves muséographiques de qualité qui jouxtent des espaces d’expérimentation et d’exposition au sein de l’architecture reconfigurée de Jean-Pierre Fauvel.

Constituée à ce jour de près de 1 000 œuvres, la collection du FRAC Poitou-Charentes reflète l’actualité et la diversité des enjeux et des pratiques artistiques dans une attention continue portée aux artistes émergents dont les démarches sont mises en perspectives avec des œuvres devenues historiques. Prospective, la collection témoigne de la recherche et de la réflexion que mènent les artistes sur notre société, son fonctionnement, ses codes et ses productions, dans des domaines aussi divers que la peintures, le dessin, la sculpture, l’installation, la photographie, la vidéo, la performance ou le protocole à activer.

Visite de l'exposition de restitution du workshop des étudiants de DNSEP4 de l'EESI par l'association des amis du FRAC sur le site de Linazay ©FRAC Poitou-Charentes
Visite de l’exposition de restitution du workshop des étudiants de DNSEP4 de l’EESI par l’association des amis du FRAC sur le site de Linazay ©FRAC Poitou-Charentes

Outre une programmation continue d’expositions temporaires intra muros augmentée du programme d’œuvres vidéo The Player et jalonnée de rencontres publiques, d’ateliers de pratique artistique et support de formations et dispositifs créatifs pédagogiques interdisciplinaires, l’équipe du FRAC Poitou-Charentes, constituée de huit personnes, conçoit et réalise chaque année entre douze et quinze expositions partenariales et mène de très nombreuses actions de diffusion, de médiation, de sensibilisation et de formation sur l’ensemble des territoires du Nord-Ouest de la Nouvelle-Aquitaine.

Journées professionnelles, commandes artistiques communes, invitations conjointes à des commissaires d’expositions, projet de recherche appliquée à leurs collections : le FRAC Poitou-Charentes, le FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine et le FRAC Nouvelle-Aquitaine MECA développent des synergies propices à l’appropriation et au rayonnement de leurs collections à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine.

Portrait d'Alexandre Bohn ©FRAC Poitou-Charentes
Portrait d’Alexandre Bohn ©FRAC Poitou-Charentes

S’inspirer des valeurs du mutualisme et pratiquer les décentrements culturels

Par nos pratiques professionnelles en tant qu’acteur culturel comme par le choix des démarches artistiques que nous accompagnons, nous cherchons à intensifier l’expérience des œuvres et les effets de l’art dans la société. Nous proposons des alternatives aux habituelles pratiques de l’offre culturelle en des manières qui sont plus attentives à la diversité des cultures et à l’expression des aspirations des personnes, plus enclines aux décentrements de légitimité et aux collaborations horizontales, plus réceptives aux compétences des tiers. Inspirés des valeurs du mutualisme qui est un marqueur culturel historique de notre territoire, nous invitons toute personne, tout collectif intéressé par notre activité, à s’envisager à nos côtés comme contributeur autant que bénéficiaire, producteur autant que consommateur, acteur autant que spectateur.

Notre pratique des décentrements culturels qualifie par ailleurs un des axes de nos acquisitions d’œuvres. Ces œuvres ouvrent notre collection à des espaces culturels extra-occidentaux, à une conscience postcoloniale, à la question de la fabrication de l’Histoire et à l’expression des dignités et des minorités. Ainsi notre collection exprime-t-elle aussi son lien à un territoire littoral traversé et enrichi par des flux continentaux et intercontinentaux.
Un autre axe de notre politique d’acquisition, intitulé efficiences critiques de l’art, marque un intérêt continu pour les démarches artistiques qui discutent les institutions, formes et formats établis du monde de l’art, questionnent la place de l’artiste et l’efficience de l’art dans la société, travaillent les notions de liberté et de démocratie, expérimentent des sociabilités et interactions nouvelles avec et par l’art.
L’axe intitulé esthétiques et imageries contemporaines s’articule avec la culture angoumoisine de création, de production et de diffusion d’images et de narrations visuelles. Il permet d’agréger des œuvres formellement les plus diverses qui se mettent en perspective des esthétiques contemporaines, questionnent le statut, la circulation et l’économie des images et problématisent la prégnance des apparences.
Un quatrième axe, récemment initié, concerne des œuvres qui contribuent à la conscientisation des problématiques écologiques et environnementales en une approche prospective des relations entre ruralité et urbanité.

— Alexandre Bohn, directeur du Frac Poitou-Charentes

Alexandre Bohn est directeur du FRAC Poitou-Charentes depuis septembre 2007. Critique dʼart jusqu’au début des années 2000, ses textes ont été publiés notamment, dans Revue Noire, Le Journal des Expositions, Verso arts et lettres, Parachute, art press, dʼLëtzebuerger Land, Mouvement. Il a été médiateur et chargé de cours d’histoire de l’art moderne au sein du service culturel de la Galerie Nationale du Jeu de Paume de 1999 à 2002. De 2003 à 2006, il a été conseiller pour les arts plastiques du Département de la Meuse. Dans le cadre de cette fonction, il dirigeait l’espace rural dʼart contemporain Le Vent des Forêts.

exposition dans les murs

Paradoxales

63, Boulevard Besson Bey 16 000 Angoulême

Nadira Husain, Performative Body - Embodied Performances (Red), 2018, collection FRAC Poitou-Charentes
Nadira Husain, Performative Body - Embodied Performances (Red), 2018, collection FRAC Poitou-Charentes
04.02.22
03.10.22

Raymonde Arcier, Fabienne Audéoud, Vava Dudu, Christelle Familiari, Agnès Geoffray, Nadira Husain, Ingrid Luche, Béatrice Lussol, Zora Mann, Roberta Marrero, Škart, Kristina Solomoukha, Emmanuelle Villard, Agnès Vitani
œuvres de la collection du FRAC Poitou-Charentes

La plupart des œuvres de cette exposition sont entrées récemment dans la collection du FRAC Poitou-Charentes et y sont exposées pour la première fois. Broderie, couture, confection, tricot, aquarelle, teinture, collage, perlage, ornement, copie, dactylographie… À en croire l’énoncé des techniques et pratiques dont elles procèdent, elles relèveraient de ce qu’on appelait jadis des « ouvrages de dames ». C’est le cas en termes de techniques mais il n’en est rien quant aux formes, iconographies, et intentions.

Paradoxales, ces artistes femmes nourrissent leurs œuvres de l’histoire immémoriale des travaux et loisirs créatifs domestiques féminins, s’inscrivent sciemment dans cette histoire, dans cette culture genrée, pour mieux en dénoncer les assignations par des menées  émancipatrices.

exposition hors les murs - action de médiation

Les Colporteurs

Les Colporteurs, collège Pierre Loti, Rochefort avec 4 dessins de Jochen Gerner de la série "Atelier", 2009-2019, collection FRAC Poitou-Charentes.
Les Colporteurs, collège Pierre Loti, Rochefort avec 4 dessins de Jochen Gerner de la série "Atelier", 2009-2019, collection FRAC Poitou-Charentes.

Attentif à la place qu'il donne à ses usagers, et dans la volonté d'ouvrir sa collection d'œuvres au plus grand nombre, le FRAC Poitou-Charentes développe de nouveaux types de projets dits collaboratifs. Il s'agit, par exemple, du dispositif Les Colporteurs qui invite à l'échange entre pairs et au recueil de pensées collectives sur les œuvres.
L'œuvre du FRAC est installée au collège et les élèves qui auront participé à la première séance de médiation joueront ensuite le rôle de médiateur.trice auprès des autres classes de l'établissement scolaire.

Acquisition récente

Acquisition récente

Agnès Vitani, Le gardeur

Agnès Vitani,
Le gardeur, 2018.
Feutres sur feutre, support métallique, 170 x 150 x 40 cm.
Collection Frac Poitou-Charentes, © droits réservés.

Agnès Vitani, Le gardeur, 2018. Feutres sur feutre, support métallique, 170 x 150 x 40 cm. Collection Frac Poitou-Charentes, © droits réservés.
Agnès Vitani, Le gardeur, 2018. Feutres sur feutre, support métallique, 170 x 150 x 40 cm. Collection Frac Poitou-Charentes, © droits réservés.

Le travail d’Agnès Vitani relève d’une pratique picturale attentive aux débordements et contaminations hors des formats attendus, jusqu’au réel quotidien. Elle réintroduit dans ses processus créatifs les traces et souillures générées par sa pratique et implique en des formes parfois spectaculaires de modeste éléments dont elle exploite le potentiel chromatique et plastique. Ainsi, par exemple, des mèches intérieures de nos stylo-feutres qu’elle tourne en ornements exubérants.

Contact

Site d'Angoulême
63 Bd Besson Bey 16000 Angoulême

Site de Linazay

Lieu-dit "Les Alleux"
RN 10, sortie Linazay
86400 Linazay

info@frac-poitou-charentes.org
+33 (0)5 45 92 87 01

Heures d'ouverture

ANGOULÊME
LUN
FERMÉ
MAR
14H-18H
MER
14H-18H
JEU
14H-18H
VEN
14H-18H
SAM
14H-18H
DIM
1ER DU MOIS / 14H-18H
LINAZAY
: EN PÉRIODE D'EXPOSITION UNIQUEMENT, SUR RDV, POUR LES GROUPES
Restez informé des actualités de Platform