exposition dans les murs

Simon Nicaise, Art Thérapie

3 PLACE DES MARTYRS DE LA RÉSISTANCE
Vendredi 15 octobre à 18h30

Simon Nicaise, Poésie du sans titre, 2012. Trousseau d’ébauches de clefs 20 x 9 x 6 cm © Adagp, Paris 2021.
Simon Nicaise, Poésie du sans titre, 2012. Trousseau d’ébauches de clefs 20 x 9 x 6 cm © Adagp, Paris 2021.
16.10.21
06.03.22

À l’occasion de sa rentrée culturelle, le Fonds régional d’art contemporain (Frac) Normandie – site de Sotteville-lès-Rouen ouvre ses portes à l’artiste rouennais Simon Nicaise (né en 1982). Sous le libellé « Art thérapie », l’artiste nous propose d’aborder sa pratique artistique à travers le prisme du soin, du thérapeutique. L’art peut-il soigner ? Si oui, qui soigne-t’il? L’artiste ou le visiteur ? Ou les deux à la fois ? Tels sont les dilemmes que soulève, non sans une dose de malice, Nicaise pour ausculter de près dix ans de pratique artistique.

Pour donner corps à ces interrogations, l’artiste reprend les codes de l’atelier, de la salle de remise en forme et du back office pour opérer une véritable mise à plat, au sens premier du terme, de son travail. L’art ainsi déballé se transforme alors en outil thérapeutique pour l’artiste et/ou le visiteur qui, dès lors, peut aborder l’exposition comme un véritable parcours de soin. À la nuance près que le parcours de bien-être proposé par Nicaise est jalonné d’inconforts, de matières et d’objets peu praticables ou recommandables tant pour la santé que
pour leur exposition. Bougies incandescentes et au rouleau, cigarettes consumées et postées dans un équilibre précaire, canettes de bière déformées, fleurs abîmées ou recouvertes de cire, miroir décuplé, gouttes d’eau cannibalisées, tapis de sol en acier, dessins libres transposés en stickers, etc. De la sémantique poétique du bricolage ou technique de l’artisanat qui caractérisent son travail, ces oeuvres ainsi présentées peuvent aussi se lire comme des objets procurant, de manière plus ou moins raisonnable et souhaitable, un mieux-être.

Loin du lâcher prise et de la libre expression de soi, Nicaise pose un regard décalé, à la fois poétique, sérieux et amusé sur sa pratique dans sa capacité à questionner non seulement notre quotidien, mais aussi notre rapport affectif à l’art.

  • Simon Nicaise

Contact

Frac Normandie Rouen
3 place des Martyrs-de-la-résistance
76300 Sot­te­ville-lès-Rouen

contact@fracnomandierouen.fr
T. +33 (0)2 35 72 27 51

Heures d'ouverture

LUN
FERMÉ
MAR
FERMÉ
MER
13H30-18H30
JEU
13H30-18H30
VEN
13H30-18H30
SAM
13H30-18H30
DIM
13H30-18H30
Restez informé des actualités de Platform