Recent acquisition

Michael Van den Abeele

Né en 1974 à Etterbeek (Belgique) / Vit et travaille à Saint-Gilles, Bruxelles.

Michael Van den Abeele, Monday another word for Tuesday #1, 2017, pin et chêne. Monday another word for Tuesday #2, 2017, pin. Monday another word for Tuesday #3, 2017, pin, chêne et toile de jute. 3 x (25 x 100 x 70 cm). Œuvres uniques, Achat à la Galerie Gaudel de Stampa, Paris. © Michael Van den Abeele. Photo Jean-Christophe Garcia.
Michael Van den Abeele, Monday another word for Tuesday #1, 2017, pin et chêne. Monday another word for Tuesday #2, 2017, pin. Monday another word for Tuesday #3, 2017, pin, chêne et toile de jute. 3 x (25 x 100 x 70 cm). Œuvres uniques, Achat à la Galerie Gaudel de Stampa, Paris. © Michael Van den Abeele. Photo Jean-Christophe Garcia.
2020
Collection Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA

Michael Van den Abeele, Monday another word for Tuesday #1, 2017, pin et chêne.
Monday another word for Tuesday #2, 2017, pin.
Monday another word for Tuesday #3, 2017, pin, chêne et toile de jute.
3 x (25 x 100 x 70 cm).
Œuvres uniques, Achat à la Galerie Gaudel de Stampa, Paris.
© Michael Van den Abeele. Photo Jean-Christophe Garcia.

Monday another word for Tuesday est une série de trois sommiers de lits construits à l’échelle 1/2. Chacun de ces sommiers est réalisé dans un style différent – moderniste, néoclassique et protestant –, styles qui reflètent, dans leur fonctionnalité, trois conceptions du corps alangui. Dépourvues de matelas, ces structures de bois et de toile rappellent l’imaginaire du châssis du peintre et pourraient, de ce fait, être considérées comme des tableaux. Sous cet angle, ces éléments apparaissent comme des clins d’œil à la peinture abstraite. Mais, à la différence de celle-ci, tractée par l’idée militaire de l’avant-garde, les sommiers de Michael Van den Abeele renvoient plutôt à l’image paradoxale d’un héroïsme couché. Michael Van den Abeele procède par séries d’explorations, aussi brèves qu’intenses, des conditions matérielles, techniques et politiques de la peinture. Les sujets qu’il aborde à travers sa pratique sont vastes et déroutants : des dinosaures, des momies, des illusions d’optique, des chatons...

Le jean, tissu à l’origine réservé à la confection de vêtements pour ouvriers, qu’il utilise comme support pictural, est à ce titre un motif social et coloré récurrent dans ses œuvres ; il le travaille à l’eau de Javel pour en extraire des grisailles figuratives ou abstraites. D’un abord parfois rugueux, les œuvres de Michael Van den Abeele se jouent d’une histoire du bon et du mauvais goût en relation avec la culture, qu’elle soit érudite ou populaire. En comparaison avec d’autres de ses travaux, les trois sommiers de lits en réduction sont d’un minimalisme singulier. Ils n’en demeurent pas moins des objets ambigus : trop petits pour être fonctionnels, trop artisanaux pour être considérés comme des ready-made, ils flottent quelque part entre le design et la peinture. Cet état intermédiaire, qui fragilise les systèmes de classification plutôt que de les renforcer, permet de relier ces trois objets à l’ensemble du travail de l’artiste.

Michael Van den Abeele a bénéficié de nombreuses expositions, entre autres à la galerie Gaudel de Stampa, Paris (2017), à la galerie Levy Delval, Bruxelles, à la galerie Trampoline, Anvers, au Museum M, Louvain (2016), au WIELS, Bruxelles (2011), à Établissement d’en face, Bruxelles (2000 et 2010) et au NICC Free Space – KMSK, Anvers (2003). Trois œuvres de Michael Van den Abeele sont entrées dans la collection du Frac Île-de-France en 2017.

Michael Van den Abeele, Jeans rhetoric #01, 2019. Impression jet d’encre au latex sur toile, 100 x 70 cm. Achat à la Galerie Gaudel de Stampa. Collection Frac île-de-france. ©DR
Michael Van den Abeele, Jeans rhetoric #01, 2019. Impression jet d’encre au latex sur toile, 100 x 70 cm. Achat à la Galerie Gaudel de Stampa. Collection Frac île-de-france. ©DR
2020
Collection Frac île-de-france

Michael Van den Abeele,
Jeans rhetoric #01,
2019.
Impression jet d’encre au latex sur toile,
100 x 70 cm.
Achat à la Galerie Gaudel de Stampa.
Collection Frac île-de-france.
©DR

9michael-van-den-abeele_jeans-rhetoric-02_2019
9michael-van-den-abeele_jeans-rhetoric-02_2019
2020
Collection Frac île-de-france

Michael Van den Abeele,
Jeans rhetoric #02,
2019.
Impression jet d’encre au latex sur toile,
65 x 56 cm.
Achat à la Galerie Gaudel de Stampa.
Collection Frac île-de-france.
©DR

10michael-van-den-abeele_jeans-rhetoric-03_2019
10michael-van-den-abeele_jeans-rhetoric-03_2019
2020
Collection Frac île-de-france

Michael Van den Abeele,
Jeans rhetoric #03,
2019.
Impression jet d’encre au latex sur toile,
70 x 100 cm.
Achat à la Galerie Gaudel de Stampa.
Collection Frac île-de-france.
©DR

Stay updated with Platform news