Acquisition récente

Jeff Koons

Né en 1955 à York (États-Unis). Vit et travaille à New York.

Jeff Koons, Split-Rocker, 2012. Vase en biscuit de porcelaine, 36 x 40 x 33 cm. Édition de 3 500, Don de la Maison Bernardaud, Limoges. © Jeff Koons. Photo Jean-Christophe Garcia
Jeff Koons, Split-Rocker, 2012. Vase en biscuit de porcelaine, 36 x 40 x 33 cm. Édition de 3 500, Don de la Maison Bernardaud, Limoges. © Jeff Koons. Photo Jean-Christophe Garcia
2020
Collection Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA

Jeff Koons, Split-Rocker, 2012.
Vase en biscuit de porcelaine, 36 x 40 x 33 cm.
Édition de 3 500, Don de la Maison Bernardaud, Limoges.
© Jeff Koons. Photo Jean-Christophe Garcia

Le vase Split-Rocker (2012) de Jeff Koons est une déclinaison de Split-Rocker, sculpture réalisée par l’artiste en alumi- nium polychromé (1999) et en version monumentale fleurie (2000). Elle consiste en un assemblage de deux moitiés de têtes d’animaux, l’une représentant un dinosaure (Dino), l’autre un poney (Pony). L’artiste a travaillé avec l’entreprise Bernardaud, manufacture de porcelaine de Limoges avec laquelle il avait déjà collaboré pour une série d’assiettes reprenant les images de sa série Banality (1988-1989). Intrigué par l’aspect sensuel et sexuel de la porcelaine qui se rétracte au four en gagnant en densité, il s’intéresse à la valeur acquise par ce matériau très tôt accueilli sur les tables royales et aujourd’hui démocratisé – il recouvre maintenant nos salles de bain. Mélange de kaolin, de quartz et de feldspath délayé avec de l’eau, la pâte de porcelaine suit plusieurs phrases de transformation (coulage, calibrage, pres- sage...), ce qui aboutit à un matériau durable et résistant, au même titre que ceux utilisés habituellement par l’artiste, l’aluminium ou l’acier. Split-Rocker a la particularité d’être un biscuit, c’est-à-dire un objet non émaillé qui conserve son aspect mat. Tout à la fois sculpture et vase, cette œuvre peut être exposée garnie de fleurs, plus particulièrement de tulipes, fleurs emblématiques de l’artiste. Jumeau de Split-Rocker, Puppy, le chien géant installé sur le parvis du musée Guggenheim à Bilbao, en est devenu le symbole internationalement reconnu. Jeff Koons s’inscrit dans la lignée du pop art en détournant des objets populaires. Il poursuit depuis le début des années 1980 une démarche qui englobe toutes les pratiques artistiques : l’installation, la photographie, la peinture, la sculpture. Il s’approprie des objets de grande consommation (ballons de basket, jouets gonflables, aspirateurs...) et essaie de « comprendre pourquoi et comment des produits de masse peuvent être glorifiés ».

Restez informé des actualités de Platform